L'Empire du Mal d'Allan Folsom

Publié le par Lily

couv23214784.jpgRésumé :

 

Un chirurgien américain retrouve par hasard à Paris l'assassin de son père.

Un détective génial et anticonformiste enquête pour Interpol sur sept cadavres sans tête, découverts en divers points du monde. Une organisation secrète, dirigée par un riche industriel d'origine allemande, vise à la restauration du nazisme sur fond d'expériences médico-chirurgicales inédites... Quel rapport entre ces trois histoires ? C'est ce que le lecteur découvrira peu à peu, conduit par un suspense d'une exceptionnelle intensité vers un dénouement à couper le souffle.

Véritable coup de tonnerre dans le monde du thriller, L'Empire du mal a imposé dès sa parution un nouveau maître du genre, l'égal des Follet, des Ludlum ou des Le Carré.

 

Mon Avis :

 

Voilà le type de thriller, qui, une fois la dernière page lue, une onomatopée me vient : Wahou !!!

Deux héros principaux : le docteur Osborn et l'inspecteur McVey qui ont une qualité commune : la ténacité.

Des personnages secondaires qui ne manquent pas d'attrait. Et enfin, les responsables de l'organisation qui reflétent bien à eux seuls toute la perversité et toutes les atrocités dont est capable la race humaine.

Une intrigue, en plusieurs temps... qui se découpe elle-même en plusieurs lieux...de Paris, Londres, Berlin à Zurich l'action et l'intrigue ne manquent pas de piquant.

Au départ, deux affaires bien distinctes se profilent, avec en apparence rien de lié. Jusqu'au moment où le génial et expérimenté inspecteur McVey a le flair qui le titille. Mais, bizaremment, dans un sens complétement inattendu pour lui.

il faut, une erreur de l'organisation nazie pour l'orienter vers la bonne direction et entraîner avec lui le docteur Osborn.

On se laisse entraîner, doucement puis avec de plus en plus de rapidité vers plus d'action, d'enquête, de révélation en déroulant le fil de la vérité que vont tirer nos deux protagonistes. Trés trés vite, on retrouve les méthodes horribles de meurtres et d'attentats dont étaient capables les "polices politiques" des régimes totalitaires.

De spectateur en passant par victime, proie, nos héros deviendront des traqueurs permettant à McVey de dénouer les fils de l'intrigue, permettant ainsi à osborn de fermer la blessure du passé.

Ce fût, un plaisir de connaître un nouvel auteur qui a su m'embarquer dans un thriller, long certes, mais bien cousu, d'une logique sans faille, ou chaque détail peut avoir son importance.

On ne peut comparer le style et l'imagination de l'auteur à un autre, mais il est agréable de trouver des nouveautés qui ne laissent pas la sensation de déjà vu.

 

Une belle découverte, merci à Blog-O-Book et aux Editions Livre de Poche pour ce partenariat.

Publié dans thriller

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

MyaRosa 31/01/2011 22:31



Je ne connaissais pas du tout mais je le note!


Merci ma belle. Gros bisous