Geisha d'Arthur Golden

Publié le par Lily

geisha-arthurgolden.jpgRésumé :

 

A neuf ans, dans le Japon d'avant la Seconde Guerre mondiale, Sayuri est vendue par son père, un modeste pêcheur, à une maison de plaisir à Kyoto. Dotée d'extraordinaires yeux bleus, la petite fille comprend vite qu'il faut mettre à profit la chance qui est la sienne. Elle se plie avec docilité à l'initiation difficile qui fera d'elle une vrai geisha.

Art de la toilette et de la coiffure, rituel du thé, science du chant, de la danse et de l'amour : Sayuri va peu à peu se hisser au rang des geishas les plus convoitées de la ville. Les riches, les puissants se disputeront ses faveurs. Elle triomphera des pièges que lui tend la haine d'une rivale. Elle rencontera finalement l'amour....

Ecrit sous la forme de mémoires, ce récit a la véracité d'un exceptionnel document et le souffle d'un grand roman. Il nous entraîne au coeur d'un univers exotique où se mêlent érotisme et perversité, cruauté et raffinement, séduction et mystère.

 

Mon Avis :

 

Ce livre dormait dans ma PAL depuis un moment et même si ce roman n'est pas écrit par une personne asiatique, je suis toujours méfiante quant à la littérature parlant de l'Asie et de ses coutumes. Méfiante dû au fait que je trouve cela assez insipide et sans action. Mais ce ne fût pas le cas avec ce livre qui m'a littéralement transportée dans le Japon d'avant guerre (1939/1945) et plus intimement dans le cercle fermé des geishas avec leurs us et coutumes bien particulières.

Ce livre est écrit sous la forme de mémoires, récit détaillé tel qu'une geisha aurait pu écrire sous la forme d'un journal quelque peu intime. Geisha qui relate sa vie et ses mémoires. Mais tout au long de ce roman se mêle beauté, raffinement, séduction, charme, érotisme tout cela associé à un soupçon de cruauté, de jalousie, de perversité. Car l'univers des geishas n'est pas un univers rempli de gentilles attentions où tout n'est que douceur et volupté. Les coups bas et la cruauté sont bel et bien présentes.

Il est difficile de poser un avis clair et concis sur ce livre. Le quatrième de couverture exprime déjà pas mal de choses. Je dirais juste une chose : ne pas le lire serait (pour moi) une erreur car ce livre est une véritable invitation dans une société peu connue et assez secrète : celle des Geishas qui peuvent sembler superficielles et stupides (pour la plupart) mais qui en fait se doivent d'être belles, brillantes, intelligentes et discrètes pour que leur séduction soit leur meilleure arme et qu'elles puissent devenir des femmes très convoitées.

 

Lecture Commune avec : Frankie - Lexounet - Galleane- Amethyst - 100 choses - Caelina - Heclea - Lynnae - Setsuka - Leyla - mamzellebulle - Lolo - mazel - achille49 - Cathy - Mack

Publié dans Historique

Commenter cet article

100choses 12/09/2010 16:56



Très belle découverte pour moi aussi. J'ai également trouvé qu'il n'est pas facile de parler de ce livre. Il faut vraiment le lire pour en découvrir toute la "magie".



voyelle 09/09/2010 18:36



non mais j'aimerai !



voyellebien sûr que je craque parfois surtout avec le chocolat et là ton lait amandes, j'en meure d'envie !!! dur, dur !! 08/09/2010 20:59



c'est bien grâce à cette lecture que je m'interresse d'un peu plus près à la culture japonaise !!!



Lily 09/09/2010 16:01



Tu as vu le film ma douce ????



Cathy 08/09/2010 18:39



une très belle lecture. un coup de coeur pour moi également.



Galleane 06/09/2010 20:55



J'ai bien aimé également et ravi d'avoir découvert l'univers des Geisha.